Salut Les Copains, La Révolution

slc revolution 01Lancée durant l'été 1959 sous forme d'émission hebdomadaire, l'émission passe dès le 19 octobre de la même année à une fréquence quotidienne, du lundi au vendredi entre 17 h et 19 h. Elle aurait réuni jusqu'à 40 % des 12-15 ans. Ce succès est relayé par le magazine mensuel Salut les copains, lancé en juillet 1962. Il va vite s'avérer un vrai phénomène de presse avec une diffusion de l'ordre d'un million d'exemplaires. L'émission révèle le soir du 22 juin 1963 une puissance de mobilisation que personne n'aurait pu imaginer auparavant. Sans aucune autre promotion que quelques annonces passées les deux ou trois jours précédents au micro de SLC, faisant savoir que se tiendrait un concert gratuit avec Johnny Hallyday en vedette place de la Nation à Paris, quelque 150 000 jeunes accourent sur les lieux. Du jamais vu. Les observateurs, journalistes, responsables du maintien de l'ordre...

Lire la suite...

Salut Les Copains, La Radio

slc radio 02Salut les copains arrive au bon moment et accompagne la montée en puissance de l’adolescence. Les collégiens et les lycéens disposent enfin d’une émission diffusant une autre musique que celle de leurs parents. Entouré de son équipe : Josette Bortot, Sainte-Marie, Michel Poulain, Michel Brillié, surnommé Bernard, et Claude Cheisson à la technique. Daniel Filipacchi programme des musiques venues d’ailleurs que l’on n’entend nulle part à la radio : du rhythm and blues, de la soul, du rock’n’roll. À partir de 1962, l’éclosion de la vague « yéyé » une appellation que l’on doit au sociologue Edgar Morin fera de Salut les copains la référence de toute une génération. Sa popularité doit aussi beaucoup au style si personnel de son animateur. Daniel « Oncle Dan ». Filipacchi se singularise par un ton inédit. Il tutoie ses auditeurs, séduit par sa simplicité et installe une ambiance...

Lire la suite...

Salut Les Copains, Le Magazine

slc mag 01Salut les copains est un magazine pour les jeunes, lancé à l'été 1962 par Frank Ténot et Daniel Filipacchi comme prolongement écrit de l'émission radiophonique éponyme, diffusée chaque jour sur Europe 1, depuis 1959. Il était centré sur les artistes de musique pop. La revue a connu d'emblée un succès extraordinaire qui lui a permis à son apogée de dépasser le million d'exemplaires vendus et de donner son unité à la génération yé-yé en mettant régulièrement en avant des artistes fétiches comme Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Chantal Goya, Françoise Hardy, Sheila, Michèle Torr, Claude François, puis Jacques Dutronc et Michel Polnareff. Le magazine aimait à publier des reportages détaillés sur les faits et gestes, parfois les concerts, des jeunes chanteurs français, plus rarement sur les chanteurs américains et anglais, à l'exception notable des Beatles et des Rolling Stones...

Lire la suite...

Visit www.fbetting.co.uk Review Betfair