Les Guitares

guitares 01Les Guitares était un groupe de musiciens français des années 1960 ayant accompagné de nombreux artistes dont Sheila. Ce groupe a commencé en 1962 sous le nom de « Blue Jets Guitares » et était composé du guitariste solo Philippe Doiteau, du bassiste Jacques Gallissant, du batteur Jean Pierre Larget, et du guitariste d'accompagnement Alain Gouttman. Pour accompagner Sheila lors de sa première tournée fin 1963 début 1964, Claude Carrère et Jacques Plait engagent au Golf Drouot ce groupe en les rebaptisant « Les Guitares ». Francis est ajouté au groupe en jouant de l'orgue électrique. En 1964 « Les Guitares » sortent leur premier 45 tours EP contenant Galaxie d'après la musique de Léo Petit, Calvacade sidéral d'après la musique de Claude Carrère et Michèle Auzépy, Les martiens arrivent d'après la musique de Claude Carrère et Philippe Doiteau, et enfin « Spatial show » d'après la musique de Philippe Doiteau. La même année ils sortent un deuxième 45 tours EP avec Chris-craft d'après la musique de Claude Carrère, Jacques Plait, André Salvet et Philippe Doiteau, « Cité sous la mer » d'après la musique de Claude Carrère, Jacques Plait, Hubert Ithier et Philippe Doiteau, Globule le phoque du film Dernier tiercé d'après la musique de Claude Carrère, Jacques Plait, Hubert Ithier et Philippe Doiteau, et enfin « Neptune » d'après la musique de Claude Carrère, Jacques Plait, Hubert Ithier et Philippe Doiteau. Après leur tournée avec Sheila, de l'été 1964 à la fin 1968, « Les Guitares » accompagnent de nombreuses vedettes sur scène, notamment Ria Bartok, Sacha Distel, et Hervé Vilard. Fin 1968, le groupe se sépare, Philippe Doiteau et Jacques Gallissant créent un studio d'enregistrement à Paris, Francis entre chez Hamm, une société de ventes d'instruments de musique, Alain Gouttman est devenu journaliste, et a écrit des livres : « La guerre de Crimée », « La guerre du Mexique ». Enfin Jean Pierre Larget a rejoint l'ébénisterie familiale.

Le temps des succès
Les Guitares est un groupe de musiciens français des années 1960 ayant accompagné de nombreux artistes dont Sheila. Ce groupe a débuté en 1962 sous le nom de « Blue Jets Guitares » et était composé du guitariste solo Philippe Doiteau, du bassiste Jacques Gallissant, du batteur Jean Pierre Larget, et du guitariste d'accompagnement Alain Gouttman. Pour accompagner Sheila lors de sa première tournée fin 1963 début 1964, Claude Carrère et Jacques Plait cherchant un groupe, les engagent au Golf Drouot en les rebaptisant « Les Guitares ». Francis Humbert complète le groupe en jouant de l'orgue électrique. En 1964 « Les guitares 03Guitares » sortent leur premier 45 tours EP instrumental contenant « Galaxie » d'après la musique de Léo Petit, « Calvacade sidérale » d'après la musique de Claude Carrère et Michèle Auzépy, « Les martiens arrivent » d'après la musique de Claude Carrère et Philippe Doiteau, et enfin « Spatial show » d'après la musique de Philippe Doiteau. La même année ils sortent un deuxième 45 tours EP instrumental avec comme thème la mer et qui contient « Chris-craft » d'après la musique de Claude Carrère, Jacques Plait, André Salvet et Philippe Doiteau, « Cité sous la mer » d'après la musique de Claude Carrère, Jacques Plait, Hubert Ithier et Philippe Doiteau, Globule le phoque du film Dernier tiercé d'après la musique de Claude Carrère, Jacques Plait, Hubert Ithier et Philippe Doiteau, et enfin « Neptune » d'après la musique de Claude Carrère, Jacques Plait, Hubert Ithier et Philippe Doiteau.
Quelques temps avec Sheila : Après la fin de leurs tournées avec Sheila, de l'été 1964 à la fin 1968, « Les Guitares » "accompagnent de nombreuses vedettes sur scène, notamment Ria Bartok, Sacha Distel, et Hervé Vilard... Fin 1968, le groupe se sépare, Philippe Doiteau et Jacques Gallissant créent un studio d'enregistrement à Paris, Francis Humbert entre chez Hamm, une société de ventes d'instruments de musique: Piano, Orgue, Claviers, Alain Gouttman devient journaliste, et écrit des livres : « La guerre de Crimée », « La guerre du Mexique ». Enfin Jean Pierre Larget rejoint l'ébénisterie familiale. Hormis d'avoir travaillé séparément avec Sheila, le groupe « Les Guitares » n'avait rien à voir avec le groupe « Les Guitares Brothers ».

Le temps des fissures
Le groupe s'appelle les « Blue Jets Guitars », clin d'œil à Air France qui met en service ses premiers jets de couleur bleue. Au printemps 1962 ils participent au tremplin d' « Age Tendre », l'émission phare pour les jeunes animée par Albert Raisner, harmoniciste de talent et compositeur (entre autres « Last Space Train » des Spotnicks). Ils terminent deuxième. Les gagnants étaient déjà sous contrat avec une maison de disques. Ils ont appris plus tard qu'en coulisse il avait été décidé de faire gagner ce groupe dont c'était le lancement ! Avant l'été on les retrouve sur le tremplin du Golf-Drouot, où ils sont fort bien accueillis. Leur style très smart, smoking et nœuds papillons, leur look soigné et surtout leur son spatial, obtenu grâce à leurs amplis conçus et réalisés par Philippe plaisent à Henry Leproux, le maître de cérémonies. Fin 1962 Claude Carrère, directeur artistique chez Philips, qui vient de lancer une jeune chanteuse, Sheila, cherche des accompagnateurs pour les tournées qui doivent asseoir la réputation de la jeune Sheila. Henry Leproux pense aux « Blue Jet Guitars ». Il organise une rencontre avec Jacques Plait autre directeur artistique de Philips. Ce dernier leur propose un contrat pour accompagner la jeune Sheila.
Carrière en solo : Nos quatre musiciens sont très déçus, ils veulent faire carrière en solo. Jacques Plait insiste, Henry Leproux s'entremet et leur demande d'accepter, c'est une belle opportunité. Finalement ils acceptent. Claude Carrère leur conseille de s'adjoindre un organiste. Ils font alors appel à Francis, un de leurs copains d'Air France. C'est un pianiste expérimenté, il a remporté un prix au Conservatoire. Claude Carrère leur donne un nouveau nom: « Les Guitares ». Début 1963, rodés par des guitares 04répétitions et des passages sur scène, « Les Guitares » entrent en studio pour graver leur premier disque. Ils enregistrent « Galaxie » de Léo Petit, « Les Martiens arriven »t et « Cavalcade sidérale » cosignés Philippe Doiteau et Claude Carrère et une composition de Philippe Doiteau : « Spatial Slow ». La popularité de Sheila aidant, « Galaxie » se vendra à plus de 200 000 exemplaires. « Les Guitares » vont poursuivre leur chemin, sans Sheila qui trop jeune renonce aux tournées. Durant l'été 1964 on retrouve « Les Guitares » avec la chanteuse Ria Bartok, jeune allemande qui enregistre chez Pathé. En studio ils continuent à accompagner Sheila et obtiennent même avec elle le Grand Prix du Disque pour Pendant les vacances, tube de l'été 1964. « Les Guitares » joueront jusqu'en 1968 tournant avec Sacha Distel, Hervé Villard et Graham Bonney.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Succès des Guitares

Get Adobe Flash player

Visit www.fbetting.co.uk Review Betfair