Les Golden Stars

golden stars 01Les Golden Stars est un groupe instrumental formé en 1961 de 5 musiciens Louis Belloni, Claude Djaoui, Marc Hemmler, Antonio Rubio, Jean Tosan accompagnateurs de Johnny Hallyday jusqu'en 1964. En fait ce sont les Golden Strings qui prennent le nom de Golden Stars en mars 1963.C'est leur dissolution qui donnera naissance au groupe Joey & The Show men. Les golden stars furent initialement les golden strings qui étaient l'orchestre de référence accompagnant Johnny Hallyday, ils firent 2 disques chez vogue avec des vieux tubes de Ray Charles, Johnny quitte vogue et ils le suivent chez Philips, et en 1962 ils deviennent les « Golden Stars ». Leurs origines étaient le jazz, Marc Hemmler l'organiste jouait dans des clubs parisiens, il accompagna Franck Alamo avant de faire de la variété avec Pia Colombo et Mick Michell, il reviendra au jazz dans l'orchestre de Stéphane Grappelli, à la fin de l'année 1963 ils deviendront « Joey & The showmen ». Le chanteur profite d'un séjour à New York pour rechercher de nouveaux guitaristes : Lee et Johnny Hallyday, après avoir fait la tournée des plus célèbres clubs, dans l'espoir de trouver deux guitaristes « vraiment dans le coup », arrivent sur le petit matin, complètement désespérés, au « Trudi Hiller Club » où jouent Joey Gréco et Raph Dipettro. Deux morceaux plus tard, Johnny est aux anges, car « les gars que nous cherchions depuis si longtemps étaient là » ! Au petit jour, dans un modeste café de Greenwich Village, l'accord se fait, et un mois plus tard en décembre 1963, les deux musiciens, fous de joie, débarquent en France. ».

Le temps des succès
Janvier 1964, répétitions et travail en studio pour mise au point parfaite du groupe avec deux amplificateurs Fender Showman blonde (les plus puissants à l'époque) et une Fender Stratocaster Sunburst offerte à Joey par Johnny. En 1964, l'orchestre enregistre plusieurs titres en studio avec Hallyday, (une trentaine au total). Joey and the Showmen, (complété par l'orchestre de Daniel Janin), l'accompagne également sur la scène de l'Olympia du 15 février au 30 mars. L'appel sous les drapeaux du chanteur, le 8 mai 1964, (pour dix-huit mois), scelle la fin du groupe Joey and the Showmen. D'après une interview de Joey Gréco par Jean Bachelerie, le grand regret de Joey est de ne pas être resté en France après le départ de Johnny au service militaire, ce qui créa un grand vide dans sa future carrière. Joey Gréco retrouve Johnny Hallyday en 1993, à l'occasion des concerts qu'il donne au Parc des Princes. Le guitariste, invité, joue sur le titre O Carole (issu de l'album de 1964), l'occasion pour lui de reproduire le son et les riffs de l'époque. À la fin de 1963 le groupe change de nom pour devenir Joey & the Showmen.
golden stars 03Discographie : Supers 45 tours,
1961 - Rebel Rouser - By The Light Of The Silvery Moon / Last Night - The Gun Was Loaded ; 1962 - Marc's Madison - Madison chez Johnny / Mashed Potatoes - Hully Gully Firehouse. 33 tours, 1962 - Les Orchestres De Johnny Hallyday ; Rebel Rouser - By The Light Of The Silvery Moon - Last Night - The Gun Was Loaded - Hully Gully Firehouse - Mashed Potatoes - Madison Chez Johnny - Marc's Madison - Rebel Rouder - Memphis - Surf Train - Rinky Dink - I Can't Sit Down - Au Revoir Johnny - Wow Wow Wow Wow - Cauchemar - Wild Week-end – Memphis. Raretés collector ! Ecoutez les instrumentaux studio 1964 de Joey & the Showmen, qui accompagnent par ailleurs Johnny Halliday sur son album « Les Rocks les plus terribles » (1964). Menphis - Surf Train - Rinky Dink - I Can't Sit Down - Au Revoir Johnny - Wow Wow Wow Wow - Cauchemar...

Le temps des fissures
Johnny propose à Joey et à Raph de venir jouer en France pour l’accompagner. Joey Greco est né le 12 mai 1941 à New York. Très jeune, il forme son premier groupe : Les « Jet-Tones », puis les « Fire-Liters » avec lequel il part en Floride et en Amérique du Sud avant de revenir jouer dans différents clubs à New-York, dont le Trudi Heller, club dans lequel avec le bassiste Raph Dipettro, il rencontre Johnny Hallyday et Bobbie Clarke. C'est ainsi, qu’un mois plus tard, à Paris, en décembre 1963 Joey et les Showmen furent formés avec : Joey Greco (guitare solo et Direction), Bobbie Clarke (batterie), Raph Dipettro (basse), Claude Djouis (guitare rythmique), Marc Hemmler (piano et orgue Hohner), Jean Tosan (Saxophone ténor et baryton), Yvan Julien (Trompette). L’aventure prendra fin en Mai 1964, date du départ de Johnny pour l’armée en Allemagne.
Retour à New York : Joey Greco retourne à New York où il fut pendant 9 ans le guitariste et Directeur musical de Tommy James & The Shondells, groupe dont les chansons « Hanky Panky » (1964), « Mony Mony » (1967) et « Crimson & Clover » (1968), furent des tubes mondiaux vendus à des millions d’exemplaires. Ensuite, Joey fonde son propre groupe : « Joey Greco & The Music Connection » pour accompagner les artistes des casinos et hôtels du New Jersey, de Las Vegas, et aussi en Floride. Joey Greco, Bobbie Clarke, Chris Evans. Parmi les grands noms avec lesquels il collabore : Tony Orlando, Judy Garland, Samy Davis Jr, Garu US Bonds, Ruby & The Romantics, Melanie, The Crests, The Coasters, The 5 Satins, et David Ruffin (ex chanteur des Temptations). Il fut aussi pendant plusieurs saisons le guitariste, arrangeur et Chef d’orchestre de Bette Midler dans les casinos de Miami en Floride. Depuis le début du 21ème siècle, Joey Greco revient régulièrement en France pour jouer avec Bobbie Clarke dans une reformation de Joey & The Showmen.
golden stars 04Bobbie « Clarke » Woodman : En France, Bobbie est surtout connu pour ses multiples collaborations avec le chanteur Vince Taylor au sein du groupe « The Playboys » et avec Johnny Halliday avec lequel il jouera de février 1963, jusqu’à son départ pour l’armée en mai 1964 respectivement dans le « Golden Stars » et « Joey & The Showmen ». En 1965, il accompagne également Dick Rivers avec son orchestre, le « Bobbie Clarke Noise ». (C’est à la demande d’Eddie Barclay que Bobbie « Woodman » prend le nom de Bobbie « Clarke »). Inspiré par le batteur Eric Delanney, Bobbie est l’un des premiers en Europe à jouer avec 2 grosses caisses. Rapidement, il se fait connaître pour ses solos de batterie ce qui va lui permettre de côtoyer les plus grands. Il formera successivement « The Bobbie Woodman Noise », puis le « Bobbie Clarke Noise », « Bodast » avec Steve Howe en 1968/69.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Succès des Golden Stars

Get Adobe Flash player

Visit www.fbetting.co.uk Review Betfair