Les Gam's

gams 01Les Gam's étaient un groupe vocal féminin de rock français, populaire au début des années 1960, mais dont la carrière fut éphémère. Les Gam's, ex-choristes de Gilbert Bécaud, Graziella, Annie, Michèle et Suzy, si l'on se réfère à leur prénom : Gam's, débutent chez Vogue avant de travailler chez Lee Hallyday pour la firme Mercury. Début 63, la chanson "Il a le truc", adaptée du succès américain des Exciters, est une double réussite, tant technique que commerciale. Au début des années 60, Graziella, Annie, Michèle et Suzie étaient membres du groupe Les Djinns, chorale vocale féminine variétés-jazz utilisée en studio par le crooner Gilbert Bécaud et autres arrangeurs. Ce groupe a enregistré une série de singles entre 1959 et 1964. Leur deuxième 45 tours présente la version de Lesley Gore "Judy's turn to cry" qui devient "C'est bien fait pour toi" et surtout "Attention, accident!" version de "Shut down" des Beach Boys. Il est tout aussi bien accueilli. Le 22 juin 1963, elles participent avec d'autres grandes vedettes à la "Nuit de la Nation" événement regroupant près de 150 000 jeunes. Les Gam's gravent trois autres 45 tours, dont la version de "All my loving" des Beatles "Toi l'ami", puis elles disparaissent vers la fin de l'année 1964. Les quatre filles quittent le groupe en septembre 1962, afin de former leur propre groupe, Les Gam's. Leur nom de scène est formé par la première lettre de leurs prénoms, plus une apostrophe qui ajoute une touche de mode anglophone.

Le temps des succès
Le premier single du groupe est « Cheveux fous et lèvres roses », publié sur le label Vogue avant de travailler chez Lee Hallyday pour la firme Mercury. Techniquement très au point, vocalement et rythmiquement, les Gam's s'approprient et traduisent un répertoire américain original puisé chez Greenwich et Barry, Carole King et Gerry Goffin, les Beach Boys ou Phil Spector mais surtout sont influencés par les groupes féminins américains comme Les Ronettes ou Les Supremes. Les Gam's débutent leur carrière en septembre 1962, et enregistrent cinq Ep entre 1963 et 1964, le dernier mettant en avant le nom de leur soliste Annie Markan. Elles font partie de toutes les tournées d'été des idoles dans les fameux galas aux étoiles et ont même participé au grand concert parisien proposé par le magazine Salut les Copains donné le 22 juin 1963 à Paris, place de la Nation.
gams 03Principaux succès : Voyant le succès du titre « Dis-lui » des Exciters, repris par Claude François et Dany Logan, les Gam's reprennent un autre titre du même groupe, « He's got the Power », devenu en français « Il a le truc ». Le disque, qui comprend également « Ne dis pas du mal de mon amour », une version américaine de la chanson « Don’t say nothin’ bad about my baby » des Cookies, fait parti des meilleurs ventes de disques de l'année 1963. Pour en faire la promotion, les filles partent en tournée d'été sous la bannière de « Salut les copains » aux côtés de grandes stars telles que Sylvie Vartan et Claude François. À l'automne 1963, le groupe sort « C'est bien fait pour toi », une reprise du titre de Lesley Gore. L'album inclus également deux titres excellents « Attention accident » des Beach Boys et « Tiens-Le » des Exciters. Ce nouvel album connait un succès moindre que le précédent. Pour le marché allemand, les filles enregistrent « Wo ist unsere Liebe », une reprise de « Where did our love go » du groupe Les Supremes. En septembre 1964, le groupe décide de se séparer. La séparation du groupe entraine une carrière solo pour Annie, quoique pas très fructueuse. Elle a publié quatre maxi entre 1964 et 1966, comprenant des titres comme « Quand mon ami pleure », « Fais comme tu voudras » et « Un, deux, trois », le tout pour le label Mercury.

Le temps des fissures
De 1959 à 1963, elle débute dans le groupe Les Djinns, en étant choriste de Gilbert Bécaud, avec entre-temps en 1962, un rôle dans le film Adieu Philippine de Jacques Rozier. De 1963 à 1966, elle continue avec Les Gam’s, puis publie un 45 tours en solo Une autre avait sa bague chez Mercury, et travaille comme attachée de presse, chez Barclay en compagnie de Norbert Aleman, pour les artistes : Long Chris, Dave, Christian Delagrange, Jean-Pierre Ferland, Nino Ferrer, Aretha Franklin, Guy Marchand...
Effets Markan : La chanteuse soliste Annie Markan a entamé une carriére solo en 1965 en enregistrant la version française d'un succès américain de Len Barry « 1, 2,3 ». Elle est depuis attachée de presse chez Polygram. Annie Markhan sera souvent dans gams 04la confidence du producteur, des projets de Sheila qui ne se feront jamais. Elle devra faire face aux fans, qui de temps en temps, rapporteront certaines informations, et lorsqu’ils en parleront directement à la chanteuse, jamais au courant de rien, l’attachée de presse se fera toute petite, comme cette fameuse histoire de 1982, au Cirque d’hiver, à l’occasion d’une soirée dansante… Annie Markhan et Sheila ne s’adresseront plus la parole de 1985 à 2000, alors que leurs enfants continueront de se fréquenter. En 1994, Annie Markhan crée sa propre entreprise A.M Communication : Desireless, Sacha Distel, les Forbans, Thierry Gali, Engelbert Humperdinck, Herbert Léonard, Guy Marchand, Laura Mayne de Native, Marie Myriam, Jean No, Pierre Perret, Hélène Ségara… Elle embauche Stéphane Letellier, un fan de Sheila voulant devenir attaché de presse, et qui se lancera dans les années 2000.

Enregistrer

Succès des Gam's

Get Adobe Flash player

Visit www.fbetting.co.uk Review Betfair