Sylvie Vartan

sylvie vartan 01Sylvie Vartan (Vartanian de son vrai nom) est une chanteuse française d'origine bulgare née le 15 août 1944 à Iskretz (Bulgarie) d'un père d'ascendance arménienne et d'une mère hongroise. Alors que Sylvie Vartan n'est qu'un nourrisson, l'armée soviétique envahit la Bulgarie et réquisitionne sa maison. Sa famille décide de s'installer à la capitale, Sofia. A six ans, Sylvie Vartan découvre le monde du cinéma. Elle obtient son premier rôle dans un film bulgare. En 1952, ses parents décident de déménager à Paris. Grâce à son frère Eddie Vartan qui est chef d'orchestre et compositeur reconnu, Sylvie Vartan entre dans le milieu de la musique. Elle rencontre un producteur de disque qui la fait enregistrer son premier tube en 1961 : Panne d'essence avec Frankie Jordan. Sa carrière dans la chanson commence, elle fait la première partie de Gilbert Bécaud et ses premiers pas sur la scène de l'Olympia. En 1962, Sylvie Vartan fait la première partie de Johnny Hallyday. Sylvie Vartan enregistre plusieurs tubes : La plus belle pour aller danser (1964), Comme un garçon (1967), On a toutes besoin d'un homme (1968), Mon père (1972), Qu'est-ce qui fait pleurer les blondes(1976), Sensible (1998), Soleil bleu avec Julien Doré (2010). En 2004, Sylvie Vartan sort son autobiographie Entre l'ombre et la lumière. Sylvie Vartan chante sur toutes les scènes du monde, des Etats-Unis au Japon. En 1965, Sylvie Vartan épouse Johnny Hallyday. Ensemble, ils ont un fils : David Hallyday. Sylvie Vartan connaît deux accidents de voiture graves : un en 1968 avec la marraine de son fils et l'autre en 1970 avec Johnny. Lors de ce dernier, Sylvie Vartan heurte le pare-brise et est défigurée. Elle part plusieurs mois aux Etats-Unis se faire opérer. Deux ans plus tard, en 1980, le couple divorce. En 1984, Sylvie Vartan se remarie avec le producteur américain Tony Scotti. Ils adoptent une petite fille Bulgare : Darina.

 

Vie privée
Sœur d'Eddie Vartan, la chanteuse est la tante de l'acteur Michael Vartan. Le 12 avril 1965 elle épouse à Loconville (Oise), Johnny Hallyday, avec qui elle aura le 14 août 1966 un fils David. Le 11 avril 1968, Sylvie se dirige vers Paris avec son amie Mercedes Calmel Mendès, marraine de David, à bord de son Osi jaune. Sur une départementale des Yvelines, à la hauteur de Bois-d'Arcy, elle est percutée par une fourgonnette qui quitte brusquement sa trajectoire. Blessée au menton, au cou et le bras cassé, Sylvie est emmenée en ambulance à l'hôpital de Versailles, mais sa passagère, 22 ans, est tuée sur le coup et le conducteur de la camionnette grièvement blessé. Le 20 février 1970, Sylvie et Johnny sont victimes d'un accident de la route sur la RN 83, à l'entrée du village de Roppe, alors qu'ils se rendent à un gala à Belfort. Sur la route verglacée, la Citroën DS 21 que conduit Johnny à vive allure dérape dans un virage à gauche et plonge dans le fossé. Johnny en sort avec le nez cassé, mais Sylvie est grièvement blessée, défigurée en heurtant le pare-brise. Elle part aux États-Unis où, durant six mois, elle subit plusieurs opérations par l'un des meilleurs chirurgiens esthétiques du pays qui lui rend son visage au bout de longues et multiples interventions. Pendant sa convalescence américaine, elle suit les cours du professeur de danse de Barbra Streisand, dont elle se servira pour ses shows « à l’américaine ». Après un mariage sylvie vartan 03en dents de scie, ponctué de nombreuses collaborations artistiques (émissions de télé, de radios, des duos à succès et de plusieurs tournées communes), Sylvie et Johnny divorcent en novembre 1980. Sylvie Vartan se remarie le 2 juin 1984, à Los Angeles, avec le producteur américain Tony Scotti. Le couple adopte, en Bulgarie, Darina, une petite fille née en octobre 1997. En 1998, un incendie ravage sa maison de Los Angeles, et la seule chose qu'elle retrouve intacte dans sa chambre est l’image d’un ange protégeant deux enfants, qui se trouvait au-dessus de son lit, lorsqu'elle était petite. Par son fils David, Sylvie est la grand-mère de deux filles, Ilona (née en 1995), Emma (née en 1997) et d'un garçon, Cameron, né en 2004. Elle a été la meilleure amie de Carlos qui a été son secrétaire avant de s'essayer à son tour à la chanson.

 

Sa carrière
Sur la proposition de son frère Eddie travaillant dans le milieu de la musique, elle rencontre Daniel Filipacchi, producteur de disques pour RCA Records et Decca, qui la fait enregistrer au printemps 1961 un duo avec Frankie Jordan Panne d'essence, à la suite du désistement de dernière minute de la chanteuse Gillian Hills. Ayant quitté le lycée Hélène-Boucher deux mois avant de passer son bac pour se consacrer pleinement à ses débuts dans la chanson, ce premier succès lui permet d'entamer une carrière en solo, à la suite d'un contrat signé avec Daniel Filipacchi, un premier fin 1961, Quand le film est triste et la proposition de se produire en première partie de Gilbert Bécaud, où elle chante trois titres.
Les années 60 : Sylvie Vartan fait ses premiers pas sur la scène de l'Olympia, dès ses débuts en 1961. Elle y gagne progressivement ses galons de vedette en s'y produisant ensuite régulièrement en 1962 et 1963, au programme des Idoles des jeunes, dont elle est la tête d'affiche. Toujours en 1963, le 22 juin, Sylvie Vartan participe en covedette avec Johnny Hallyday au concert place de la Nation organisé par Europe pour le premier anniversaire de Salut les copains. L'événement a un grand retentissement. Elle est à l'affiche de l'Olympia avec Trini Lopez, Les Beatles et Pierre Vassiliu, durant trois semaines (du 16 janvier au 4 février 1964. En 1967, Sylvie Vartan partage l'affiche avec Johnny Hallyday à l'Olympia, du 15 mars au 16 avril ; initialement prévu jusqu'au 4 avril, devant l'affluence des spectateurs, le spectacle est prolongé. Le tour de chant de Sylvie précède celui de Johnny. Pour le final, le couple chante en duo Je crois qu'il me rend fou. Après cet Olympia, Sylvie et Johnny entament une tournée en Amérique du Sud, où ils se produisent dans plusieurs pays.
Les années 70 : Pendant sa convalescence new-yorkaise de 1970, Sylvie a suivi de manière intensive les cours de Jojo Smith, le professeur de danse de Barbra Streisand. Son spectacle à l'Olympia la même année, marque le début des shows « à l'américaine » qui constituent désormais sa marque de fabrique, que viendront confirmer ses nouveaux concerts de 1972 dans ce même music-hall. Par la suite, la chanteuse va se produire dans des salles plus grandes, plus adaptées à ses ambitions artistiques. Sylvie Vartan chante au Palais des congrès en 1975 et en 1977 (avec à chaque fois des prolongations). En 1983, elle tient la scène du Palais des congrès onze semaines durant. Sylvie se met également en scène au Palais des sports en 81 et 91.
sylvie vartan 04Les années 90/2000 : Les années 1990 marquent le retour à des salles intimistes : le Casino de Paris en 1995, l'Olympia en 1996 et 1999, avant le retour au Palais des congrès en 2004 et en 2008. Sylvie s'est également produite à la Mutualité (en 2008), au Théâtre du Châtelet en 2010 et 2011 ou encore salle Pleyel, pour fêter avec un orchestre symphonique ses 50 ans de scène en novembre 2011. En 1993 et 2009, elle participe aux shows de Johnny Hallyday, avec lequel elle chante en duo. Que ce soit dans des grandes ou des petites salles, avec ou sans danseurs, ses spectacles bénéficient toujours de mises en scène soignées : Arthur Plasschaert en 1968, Jojo Smith en 1970, Howard Jeffrey en 1972, Claude Thompson entre 1977 et 1984, Jerry Evans en 1991, Walter Painter (en 1975 puis entre 1995 et 2004), l'ont notamment dirigée, avant son époux Tony Scotti depuis 2008.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Succès de Sylvie Vartan

Get Adobe Flash player

Visit www.fbetting.co.uk Review Betfair